Celui-ci se met à pleurer d'émotion au détour d'un passage de la pièce qui se joue. Je n'ai pas été touché par ces deux destions qui se croisent. Critiques et fiches films. Cette femme torrero dans toute sa complexité et sa passion hispanique est superbe. Meilleur film étranger, 2002 au Syndicat Français de la Critique de Cinéma (Paris) Meilleur film étranger, 2002 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" Meilleur film étranger, 2003 au NBR - The National Board of Review of Motion Pictures (New York) Meilleur film étranger, 2003 au David Di Donatello Awards Acheter; Vos commentaires; Alberto Iglesias signe ici l'une de ses plus brillantes partitions pour Pedro Almodovar, un monument de subtilité, de sentiments et de non-dits suggérés en musique. Préférences cookies | Je suis tout simplement atterrée quand je lis les critiques concernant ce film, ici ou ailleurs. Ce film est d'un ennui mortel. Le cinéaste Espagnol nous délivre des scènes fortes, d'une grande sensibilité, des images d'une grande précision et d'une grande beauté. Pour répondre à cette question, Kant opère un examen critique de la raison, déterminant ce qu’elle peut faire et ce qu’elle est incapable de faire. Comme souvent chez ce cinéaste, l'histoire (complexe et pleine de rebondissements) est totalement incroyable. Ce qui m'a plu, c'est l'habilité du réalisateur à distiller l'émotion par petites touches: des gestes appliqués et concis, des mots simples, des... Comme d'habitude, au début, il n'est pas si facile de s'immerger dans l'univers baroque du metteur en scène, où l'amour et la mort se disputent sans cesse le premier rôle, où la femme se fait torero et l'homme le veuf éploré, où le pire des psychopathes deviendra la plus émouvante des victimes... Comme d'habitude aussi, l'image est le reflet sublime de cette flamboyance baroque (scènes de tauromachie ou de ballet, inspirées de Pina Bausch). Celui-ci se met à pleurer d'émotion au détour d'un passage de la pièce qui se joue. "Elle est dans une admiration totale de lui et en même temps elle ne le ménage pas, elle le critique", a-t-elle révélé au sujet de la Première dame, qui n'a pas été contaminée par le coronavirus comme l'a révélé l'Elysée dans un communiqué. Bande originale du film de Pedro Almodovar "Parle avec elle". Le jeu des acteurs est comme toujours hors-pair, c'est un fait et une marque du réalisateur. Javier Cámara, Patricia Tamayo, Contact | 27 abonnés La BO grandiose, signée Alberto Iglesias, nous cueille dès l'introduction ; elle est un point très fort du film avec de superbes insertions classiques ou la célèbre " "Cucurrucucu Paloma" interprétée par Caetano Veloso. Lire la critique de Parle avec elle, Parle avec elle est le premier film d'Almodovar qu'il m'ait été donné de voir. A partir du 6 mai, Arte joue la carte Pedro Almodovar avec la diffusion de Parle avec elle puis Femmes au bord de la crise de nerfs, La mauvaise éducation et le superbe Julieta. Gagarine, The Nest, Falling, Suivre son activité SPOILER ! Lire ses 4 339 critiques, Suivre son activité 27 abonnés 4 abonnés Mads Mikkelsen, Thomas Bo Larsen, Lars Ranthe, Avec Benigno est un jeune infirmier qui, un soir au théâtre est placé à côté de Marco qui est journaliste. Miley Cyrus aime le rock et elle le prouve dans son nouvel album Plastic Hearts ! Difficile d'aimer le travail de ce réalisateur plus que je ne le faisais déjà, et pourtant...On m'a toujours parlé de ce film comme un de ses meilleurs, sinon Son meilleur ; en effet il n'a pas fallu longtemps pour qu'il passe dans la haut de ma liste... Almodovar m'avait déjà interpellée, étonnée, subjuguée, choquée, attristée... Cette réalisation mérite amplement les multiples récompenses reçues : Oscar du Meilleur scénario original, César du Meilleur film de l'Union Européenne ... Je ne sais pas si j'étais en condition pour voir ce film, mais je n'ai pas du tout accroché au parcours parallèle de deux hommes un peu pommé et épris de deux femmes dans le coma... Je n'ai rien contre les thèmes dérangeants, ni contre les films lents, mais je n'ai pas ressenti les "émotions" dont tout le monde parle. Quelques temps plus tard, Benigno croise, dans l'hôpital où il officie, Marco qui vient rendre visite à sa... Jeux concours | Lire ses 30 critiques, Suivre son activité Lire ses 98 critiques, Suivre son activité Données Personnelles | Et si le film ne m'émeut pas beaucoup dans les nombreuses scènes à l'hôpital ou dans la tentative de séduction de Benigno (formidable Javier Cámara), il finit par me bouleverser dans son final qui réconcilie la vie et la mort, et qui nous fait comprendre l'importance de cette histoire d'amitié entre les deux hommes, deux personnages torturés et liés pour toujours. Ciné-Club. Je ne me lasse pas de le revoir. Recrutement | "Parle avec elle" fait pourtant partie des oeuvres les plus douces qu'il ait tourné.Dans n'importe quelles autres mains,le synopsis serait tape à l'oeil,ou glauque.Mais avec Almodovar,c'est une longue danse lancinante.Un pitch étrange donc,ou 2 hommes solitaires veillent chacun sur une femme plongée dans le coma.Une amitié naît,une vraie,une belle,un peu farfelue.Chronologiquement,les histoires de chacun des 4 personnages se révèlent.Une réflexion foissonnante sur la vie et la mort.Une beauté charnelle des images(lors de la corrida,ou des scènes théâtrales).Il est difficile de savoir ou Almodovar veut en venir.Il intègre des séquences hors-sujet,juste pour la beauté esthétique.Une atmosphère morbide,avec ce fait divers ignoble et ces mensonges.Pas facile,d'une grande richesse thématique cependant. Malgré quelques réticences dues à une certaine langueur, " Parle avec elle" reste un très bon film écrit réalisé et produit par Pedro Almodóvar. Lire ses 1 930 critiques, Suivre son activité Le rideau se lève sur un spectacle de danse, une représentation du Café Müller de Pina Bausch. PARLE AVEC ELLE s’inscrit dans la lignée du précédent Tout Sur Ma Mère : le film est encore une fois, la somme du meilleur de son cinéma.. Commençons par la technique, puisqu’elle est entièrement au service de l’émotion.. La film est, à nouveau, une adéquation entre mise-en-scène, image, musique, scénario, direction d’acteurs : De bon acteurs. Alberto Testone, Jakob Diehl, Francesco Gaudiello, Par les membres ayant fait le plus de critiques, Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs, Les meilleurs films de tous les temps selon la presse, Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary, Encanto, la fantastique famille Madrigal Teaser VF, Marvel Sony Untitled Spider-Man: Far From Home Sequel. Marc et Lydia se trouvent car ce sont deux écorchés vifs, blessés à cause leur ruptures respectives. Et puis surtout, Almodovar est un grand romantique : la vie et l'amour triomphent toujours, se transmettant sans cesse d'un personnage à l'autre, comme un torrent irrésistible. Parle avec elle (2002) Hable con ella • Pedro Almodovar • • Musique composée par Alberto Iglesias . Ils sont assis l'un à côté de l'autre. ou encore cet amant qui rétrécit, hommage farfelu, décalé et érotique à Jack Arnold. Je ne crois pas credible cette amitié ni ce viol à l'hôpital. Noyé dans son obsession, chaque protagoniste rêve d'emprise. Benigno, un jeune infirmier, et Marco, un écrivain d'une quarantaine d'années, se rendent, chacun de son côté, à un spectacle de Pina Bausch, Café Müller. Il ne suffit pas de creer un puzzle d'histoires d'y rajouter des episodes tabous pour faire un on film. Quant au message qu'il lui adresse, il est aussi clair que déchirant : pleure avec eux. 31 abonnés Surpris, Benigno n'ose intervenir pour demander à son voisin le motif de cette émotion soudaine. La création, elle, ne s’est pas tue avec la pandémie et jouit même d’une spectaculaire embellie. Parle avec elle - la critique. Le film est d'une richesse incroyable, l'histoire étant jonchée de pépites, comme ces plans magnifiant l'étrange beauté de Rosaria Flores ou Caetano Veloso qui nous pousse une chansonnette (jamais sans doute on avait aussi bien chanté "Cucurrucucú Paloma" !) Et aujourd’hui, elle est à la bourre pour mener son fils à l’école, se fait virer par sa meilleures cliente (et une des seules) et son ex mari veut reprendre sa maison. Viola Davis joue avec ses tripes, de la même façon que la Mère du blues puisait avec une force incroyable dans son for intérieur pour éblouir son public. Certaines parmi elles ne méritent pas que vous fassiez sortir certains propos lorsque vous êtes avec eux. Valider. Leur histoire tiendra le temps de cicatriser cette blessure. Parle avec elle (Hable con ella) est un film espagnol réalisé par Pedro Almodóvar, sorti en 2002. Rompant avec le ton de ses précédents films, les person… A voir en VOST ! 34 abonnés Critique de Parle avec elle par Gérard Rocher Benigno est un jeune infirmier qui, un soir au théâtre est placé à côté de Marco qui est journaliste. Matador nest pas le premier film de Pedro Almodóvar mais le cinquième. Sur la route, elle tombe sur un type arrêté à un feu… vert ! 71 abonnés Quelques piques sur les médias, les psy, le prêt à penser… Mais surtout cette histoire forte, qu'Almadovar nous dépeint avec tact et en s'abstenant de juger (il y en a tellement qui juge les autres sans tout savoir). Lire ses 14 critiques, Suivre son activité 6.11: EAN. Fernando Trueba, avec Lire l'avis à propos de Parle avec elle, Sans déconner Sens Critique rarement une note globale de la communauté ne m'aura autant induite en erreur. Carquefou : Frac des Pays de la Loire, 2018, 16p. Alors elle le klaxonne, puis le double. Revue de presse | "Parle avec elle" dit l'amour fou que l'on porte à une personne, l'amour déraisonné, absurde; il est aussi un formidable portrait d'hommes, attachés à ces femmes qu'ils ne peuvent oublier et hantés par les souvenirs destructeurs et le spectacle qu'ils regardent. " Tout sur ma mère " s'achevait sur un rideau de théâtre levé sur une scène, Parle avec elle débute sur un levé de rideau, sorte de fil rouge entre les films, symbole de la continuité, qui n'en est pas moins évolutive, de l'œuvre d'un Almodovar qui revient avec un film résolument espagnol … Ce film nous montre que la vie est ainsi faite ; la réalité est parfois difficile à assumer. Le propos est stupide et ça traîne en longueur. ISBN : 9782906247949. Elle a agi ainsi parce qu'elle est une lâche et le fait de l'affronter l'amènera à réagir par peur. 2000 abonnés ... Ici, on aime l'esprit critique. Matador est le premier dédale tauromachique du génie excentrique espagnol. 200 abonnés Ces renversements osés révèlent une sensibilité double, celle des personnages d'abord, fragiles et émouvants, désespérés et solidaires; et celle du cinéaste, délaissant le baroque de "Tout sur ma mère" pour faire usage d'une mise en scène non moins audacieuse, avec ce choix singulier de recourir à un style elliptique tout en faisant durer certaines scènes, mais aussi plus sobre, dans le but de s'accorder à des personnages loin d'être excentriques. Espagnol (Syn : Castillan). Avec Parle avec elle, Pedro Almodóvar frappe fort [critique] "Une notable réussite mélodramatique, genre casse-gueule entre tous." Pensez à des moyens pour éviter des personnes inutiles dans votre vie. François Cluzet, Julie Gayet, Elisa de Lambert, De Or, quand il sait le solliciter, qu’il le raconte bien sans partir dans des schémas compliqués qu’il ne maitrise pas, et qu’en plus il va jusqu’au bout de son exploration, cela donne pour moi des films aussi fort que ce « Parle avec elle ». Sorti en 2002, « Parle avec elle » (titre original: « Hable con ella ») est un film de Pedro Almodóvar qui a été encensé par la critique. La Raison, au sens large, désigne, chez Kant, tout ce qui, dans la pensée, est a … J'ai un peu de mal avec ces sujets là. Lire ses 3 132 critiques, Suivre son activité Galerie de névroses et de costumes, florilège de passions et de personnages qui se risquent à la mort pour aimer, le film réunit toutes les passions humaines dont Pedro Almodóvar ne cesse de brandir (et bander) les couleurs. Parle avec elle (Hable con ella) : Au cours d'un spectacle de danse, deux hommes sont assis l'un à côté de l'autre. Lire ses 498 critiques, Suivre son activité : Il y a tant de choses gênantes que j'avoue ne pas savoir par où commencer... Le moins que l'on puisse dire, c'est que le scénario de "Parle avec elle" est improbable. Lire la critique de Parle avec elle, Fébriles et aveugles au milieu des chaises, les comédiens de Café Müller pressent aux larmes. Un film dérangeant.... Almodovar ose réécrire le mythe de la belle au bois dormant en nous faisant nous questionner sur nos codes moraux. Surpris, Benigno n'ose intervenir pour demander à son voisin le motif de cette émotion soudaine. Partant difficile de voir un quelconque message psychanalytique.Aucune emotion n'emerge. Tous Amis uniquement Meilleurs Un membre ... Parle avec elle. ill. en coul. 676 abonnés Il faut parler de ces luttes, puisqu’elles sont la voix du Sud global en ce moment », insiste Catherine Viens. Almodovar tout craché. 22 x 16cm, (Instantané), fre/eng Expo. Politique de cookies | Ce Drame nous offre également un très bon casting avec la belle Leonor Watling (Alicia), la participation de Geraldine Chaplin et les excellentes prestations d'acteurs de Dario Grandinetti (Marco) et Javier Cámara (Benigno). Lire ses 1 421 critiques, Suivre son activité Parle avec elle. Lire l'avis à propos de Parle avec elle, C'est toujours trés émouvant un Almodovar. Le film est parfaitement maitrisé techniquement comme d'hab': mise en scène, direction d'acteurs etc... Mais cette histoire de Benignio me laisse un doute quant aux intentions du réalisateur: Aucune antipathie vis à vis de son personage, il ne fait sentir à aucun moment que le geste de cet infirmier est horrible et intolerable. 35 abonnés Lire ses 2 265 critiques, Suivre son activité Indice. Ex. Marco et Benigno s'occupent tout les deux de femmes dans le coma. 1 abonné » D’après le […] Parle avec elle [Region 2 - Non USA Format] [Spanish Import] Une femme parle avec son c ur Parle avec - Die preiswertesten Parle avec unter die Lupe genommen Wie gut sind die Nutzerbewertungen auf Amazon? Ce sont des histoires à peine croyables, poignantes, dures et qui permettent de poser énormément de questions. Sauf que ce mec, il est à bout, et il a... Lire la critique … Virginie Efira, Albert Dupontel, Nicolas Marié, Avec Du très bon cinéma et la révélation de grands acteurs ibériques. Fébrile et ambrée dans la poussière de l'arène, Lydia attend son dernier adversaire. Une histoire cruelle, nous contant la vie des deux hommes un peu pommés. Avec Parle avec elle, Pedro Almodóvar frappe fort [critique] Avec Parle avec elle, Pedro Almodóvar frappe fort [critique] le 06/05/2019 à 15:10 par La rédaction Eva Taulois : elle parle avec des accents. Ca me fait encore froid dans le dos quand je pense au regard, à l'attitude de ce Benignio.... Je ne sais pas que penser de cette neutralité d'où mon avis mitigé sur le film lui-même qui pourtant comme je l'écrivais avant, il ne manque pas de qualité ce film! Lire ses 151 critiques, Suivre son activité Trotz der Tatsache, dass diese Bewertungen nicht selten nicht neutral sind, bringen die Bewertungen im Gesamtpaket eine gute Orientierungshilfe. Valider En raison de la fermeture des cinémas due au COVID-19, plus aucune séance n'est affichée sur notre site. Pas le meilleur Almodovar mais une oeuvre forte toutefois, comme seul le réalisateur ibérique sait les faire. Parle avec elle est diffusé sur ARTE et en streaming sur arte.tv le lundi 6 mai 2019 à 20h55 et le dimanche 26 mai 2019 à 23h30; Le vingt-et-unième film de Pedro Almodóvar, Douleur et gloire (2019), avec Penélope Cruz et Antonio Banderas, est en sélection officielle au Festival de Cannes en 2019 Pour Télérama : « Parle avec elle est un grand film sur la transmission et le don ultime de soi. Il faut toujours se préparer psychologiquement à voir un film de Pedro Almodovar.Son univers est si particulier,et souvent peu accessible à première vue. Accueil. Ces hommes, Almodóvar les aime et partage cet amour avec le spectateur. Brillant. Que puis-je connaître ? 2002. Langue. Elle en parle avec beaucoup de liberté au fur et à mesure que les pensées lui arrivent dans la tête en long et en large. Et j'ai été sur le cul. Publicité | Ainsi, j'aurai peut être à affiner cette critique après la vision de plusieurs de ses autres films, mais en attendant je vais quand même essayer de résumer mes impressions. Lire ses 3 765 critiques, Suivre son activité Andrey Konchalovsky, Avec Bof bof. Critique de Parle avec elle par Kamila-Alice Volsteadt, Cycle Cinéma en plein air, à la Cinémathèque de Toulouse, Aux élèves qui veulent se construire une cinéphilie, Nouveaux films ajoutés sur Netflix France. Parle Avec Elle est avant tout chose deux histoires d’amour : il y a celle de Lydia ( Rosario Flores) et Marc (Dario Grandinetti)et celle de Benigno (Javier Camara)et Alicia (Leonor Watling). Parle avec elle - la critique. Une amitié surprenante se créée entre ces deux hommes dévoués. Parle avec elle est un ample chant mélancolique sur la chair et l’esprit, le désir et les sentiments, la foi et la folie, l’art et la mort. Critique de Parle avec elle par Gérard Rocher. Qui sommes-nous | Un chef-d’œuvre, entre feuilleton et mélodrame. Parce que l’air de rien, bien plus que malsain, ce film est un véritable questionnement sur nos codes moraux et, rien que pour ça, il mérite plus d’un détour…. C'est pour celà que j'aime tant ce cinéaste. Cinéma. C'est aussi une double déclaration... C'est un récit douloureux car ce ne n'est jamais une partie de joie de perdre sa mère d'autant plus que Louise éprouve de l'affection envers cette gamine qui n'a jamais grandi, qui a souffert elle … Lorsque l'on sait que c'est un Almodovar et qu'on connaît ses films, on se doute de la tournure que ça va prendre. Un film d’amour fou, mais encore de deuil et de renoncement. Cependant ... La vision de la sexualité féminine est assez... Lire l'avis à propos de Parle avec elle. CGU | 2 abonnés critique Il parle avec elle Par André Clavel ... Elle a un doux visage de pieta, Margaret Mazzantini, et une plume qui s'est aiguisée du côté de chez Moravia. Poignant et dérangeant... Avec 1564 abonnés Lire ses 695 critiques, Suivre son activité Ne vous disputez pas. Ce Parle avec elle suit le virage amorcé depuis le très beau La Fleur de mon secret, délaissant les franches excentricités de Kika pour une mélancolie, un spleen plus profonds. Que deux femmes soient simultanément dans le coma et que les hommes qui les aiment deviennent amis paraît inimaginable, à l'instar des deux dernières péripéties, qui donnent au film deux directions : l'une étant tragique et l'autre possiblement heureuse avec l'annonce d'une troisième histoire d'amour.