Si vous voulez briller auprès de vos proches et couvrir, par exemple,, les hurlements de votre neveu qui n'a pas eu le cadeau qu'il désirait : voici la merveilleuse histoire de la bûche de Noël… la bûche de Noël! C’est à cette époque qu’un pâtissier français de la région Poitou-Charentes décida de remplacer la bûche par une pâtisserie. L’origine de la bûche de Noël est controversée ou en tout cas il existe plusieurs versions, selon les pays, les régions et les époques. Eh oui, même si les influences Coca-Cola ont généralement modifié la manière de se vêtir du père Noël, la couleur de sa peau varie. Mais au fait, pourquoi mange-t-on une bûche pour Noël ? Quelle que soit la culture, l’origine de la fête est la même. A l’origine il s’agissait d’une génoise roulée avec de la crème aromatisée (café, chocolat…), elle était ensuite recouverte de crème pour ressembler à l’authentique jonc de Noël. Il a toujours été de tradition de festoyer à Noël avec un plat à base de volaille, essentiellement des oies, car il représentait l'oiseau solaire et garantissait la protection du soleil à celui qui en mangeait.. C'est lorsque la dinde fut ramenée d'Amérique par les colons espagnols et que son intérêt gastronomique fut reconnu en Europe qu'elle s'y imposa, vers 1570. La bûche de Noël serait une tradition plus ancienne que le sapin et la crèche, celle-ci ne se mangeait pas. En effet, c’était une vraie bûche de bois! Noël est la fête chrétienne qui célèbre la naissance de Jésus de Nazareth au moment du solstice d'hiver. Quelle est l'origine de la bûche de Noël ? Et c’est aussi à cette époque qu’un pâtissier français de la région Poitou-Charentes décida de remplacer la bûche par une pâtisserie. En Occident, le père Noël est représenté tel que nous le connaissons. Ce dessert, qu’il soit glacé ou pâtissier, apparaît comme un indispensable de la table du réveillon . Cependant, ce n’est pas le cas dans le monde entier. Au Moyen Âge, quand arrivait le solstice d'hiver, les familles avaient pour tradition de brûler une bûche (aussi appelée tréfeu, ceppo ou yule selon les régions) le soir de Noël pour obtenir une bonne récolte l'année suivante. Dans plusieurs pays d’Europe – surtout les francophones -, diverses coutumes mettent en scène un morceau de bois. La plupart du temps, cette coutume semble cependant remonter à l’époque préchrétienne et au moyen âge, dans le cadre de rites païens liés à la … La « bûche du soleil » originelle (sun log) en est venue à être appelée la bûche de Noël (yule log) simplement parce que le mot « Yule » (bûche) signifie « roue », symbole païen qui depuis longtemps représente le soleil. A l’origine une bûche brulée dans la cheminée. Pour un grand nombre de personnes, Noël est une fête populaire déconnectée de son fondement religieux. La tradition de la bûche à Noël remonte bien avant que n’apparaissent les premiers gâteaux en forme de bûche, il s’agissait à l’origine d’une véritable bûche, un rondin de bois, brulée dans l’âtre de la cheminée. La popularisation de la bûche de Noël en tant que dessert est arrivée dans les années 1945-50. L'origine de la bûche est avant tout païenne et du nord de l'Europe. Ce n’est seulement qu’en 1945 que la bûche de Noël fut présentée sous la forme que nous la connaissons aujourd’hui, à savoir un gâteau roulé. Quelle est l'origine de ce dessert ? Toutefois, c’est seulement en 1945 que la bûche de Noël fut présentée sous la forme que nous la connaissons aujourd’hui, à savoir un gâteau roulé. La bûche de Noël vient d'une tradition ancienne. Dans de nombreux pays africains, papa Noël est noir.